C'est un mécanisme complexe dont les comptes sont de plus en plus inquiétants. Alors que le gouvernement souhaite réformer les retraites en esquivant les mesures impopulaires, le système connaît un déficit croissant. Selon le Conseil d'orientation des retraites (COR), les comptes de l'assurance retraite devraient ainsi afficher un déficit de plus de 20 milliards d'euros en 2017.

Car en trente-cinq ans, le rapport entre cotisants et retraités a considérablement évolué. Alors que la France comptait 13,2 millions de cotisants pour 4,1 millions de retraités en 1976, elle compte aujourd'hui 17,8 millions de cotisants pour 13,1 millions de retraités ! Du coup, les caisses se vident. 

Des mesures impopulaires impératives, selon le COR

Une équation qu'il devient urgent de résoudre. Le Conseil d'orientation des retraites a d'ores et déjà établi qu'un changement de système de cotisation ne rétablirait pas en soi l'équilibre financier, un objectif qui suppose bien de modifier les principaux paramètres que sont la durée et le montant des retraites ou des cotisations. Mais pour le gouvernement, agir sur ces leviers reviendrait à prendre des mesures impopulaires.

Quoiqu'il en soit, la réforme des retraites sera l'un des principaux sujets d'une nouvelle rencontre de la conférence sociale, en juillet, qui se penchera également sur le financement de la protection sociale au sens large.

*Cette vidéo a été diffusée au cours de l'émission "C Politique", le dimanche 3 février sur France 5. 

En 2012, la France comptait 17,8 millions de cotisants pour 13,1 millions de retraités.
En 2012, la France comptait 17,8 millions de cotisants pour 13,1 millions de retraités. (FRANCE 5)