VIDEO. "Je ne sais pas si Macron assume les conséquences de ses mots" sur la colonisation, estime Hamon

Le candidat socialiste était vendredi l'invité de "8h30 Aphatie" sur franceinfo.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Emmanuel Macron avait-il raison de qualifier la colonisation française en Algérie de "crime contre l'humanité" ? Invité vendredi 17 février de "8h30 Aphatie" sur franceinfo, Benoît Hamon a invité le candidat d'En marche ! à prendre la mesure de ses propos.

Le candidat du Parti socialiste et de ses alliés a indiqué qu'appliquer ce terme à la présence française dans ce pays impliquait de pouvoir poursuivre des responsables devant une cour de justice internationale. "Moi, je ne rentre pas là-dedans : 'crime contre l'humanité', ce n'est pas juste une formule. Ça renvoie à la traite des Noirs, à la Shoah... Cela implique que des tribunaux internationaux condamnent", a expliqué Benoît Hamon.

Avant de dire que c'est un crime contre l'humanité, il faut pouvoir assumer les conséquences de ces mots. Je ne sais pas si Emmanuel Macron les assume.

Benoît Hamon

sur franceinfo

Le vainqueur de la primaire de la gauche "refuse de se lancer sur ce terrain-là", mais précise qu'il estime que la colonisation est "un fardeau qui pèse sur nos épaules". "Il faudra faire davantage la lumière sur la responsabilité de la France dans la colonisation, ça ne sera pas simple. Mais attention à la manière dont on parle de ces questions-là."

Benoît Hamon lors de l\'inauguration de son QG de campagne à Paris, samedi 11 février 2017.
Benoît Hamon lors de l'inauguration de son QG de campagne à Paris, samedi 11 février 2017. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)