Présidentielle : "la moitié de l'électorat de Fillon compte soutenir Macron"

Stéphane Zumsteeg, directeur du Département Opinion et Recherche sociale d'Ipsos, est invité sur le plateau du 19/20, ce mardi 2 mai, pour parler des projections de vote en vue du second tour de l'élection présidentielle.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

On l'a appris aujourd'hui, mardi 2 mai, grâce aux résultats d'une consultation, les militants de la France insoumise sont peu enclins à voter pour Emmanuel Macron. Est-ce le cas dans l'ensemble de l'électorat de Jean-Luc Mélenchon ? "C'est différent. Dans la consultation, on a affaire aux éléments les plus loyaux, mais aussi les plus radicaux du vote de Jean-Luc Mélenchon. Pour mémoire, il a obtenu sept millions de voix et on voit bien que cet électorat ne se comporte pas de la même façon que les participants à la consultation. Même si les résultats ne sont pas très bons pour Emmanuel Macron, il y a malgré tout la moitié de ces sept millions d'électeurs qui compte voter pour le candidat d''En Marche !'", analyse Stéphane Zumsteeg, directeur du Département Opinion et Recherche sociale d'Ipsos.

Un soutien massif de la part des électeurs de Benoît Hamon

Et que comptent faire les électeurs de François Fillon et de Benoît Hamon ? "Pour François Fillon, la moitié de son électorat compte soutenir Emmanuel Macron. La porosité avec Marine Le Pen est plus importante : seul un quart compte voter pour la candidate du FN. Pour Benoît Hamon, c'est complètement différent : le soutien pour le candidat d''En Marche !' sera massif", poursuit Stéphane Zumsteeg.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les deux candidats au second tour de l\'élection présidentielle, Emmanuel Macron et Marine Le Pen.
Les deux candidats au second tour de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron et Marine Le Pen. (MAXPPP)