Présidentielle : "Benoît Hamon a un projet clair, un projet de gauche, un projet ambitieux"

Près de 25 000 personnes ont assisté au meeting de Benoît Hamon dimanche à Bercy (Paris). Pour son co-directeur de campagne, Mathieu Hanotin, ce rassemblement était "un moment pivot" de sa campagne où il a pu détailler son projet.

Benoît Hamon lors de son meeting à Paris Bercy le 19 mars 2017.
Benoît Hamon lors de son meeting à Paris Bercy le 19 mars 2017. (OLIVIER CORSAN / MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Benoît Hamon, le candidat du Parti socialiste à l'élection présidentielle, tenait un grand meeting dimanche 19 mars à Paris Bercy. Près de 25 000 personnes y ont participé, selon les organisateurs.

Mathieu Hanotin, co-directeur de campagne de Benoît Hamon, a estimé sur franceinfo que la campagne commençait "maintenant". "Benoît Hamon a un projet clair, un projet de gauche, un projet ambitieux".

franceinfo : La famille socialiste supporte peu le candidat désigné par la primaire. Existe-t-elle vraiment encore ?

Mathieu Hanotin : Si vous faites référence à Manuel Valls, il a en effet choisi de ne pas soutenir Benoît Hamon. Il a choisi de renier sa parole. C'était l'actualité en début de semaine. Ce que je vois aujourd'hui, c'est qu'il y avait à Bercy tout le peuple de gauche, venant de toutes les familles de la gauche et du PS. Car la droite et la gauche, ce n'est pas la même chose. Et face aux forces de l'argent, il faut savoir opposer un projet de solidarité et de progrès. Aujourd'hui, seul Benoît Hamon l'incarne.

Quel est votre principal adversaire ?

Nous n'en avons pas. Benoît Hamon est là pour convaincre les Français que le projet qu'il propose est la meilleure des solutions pour l'avenir de notre pays. Il y a une exigence de clarté dans une élection présidentielle.

Quel était l'objectif principal de ce grand meeting ? 

Ce meeting était prévu depuis longtemps dans la stratégie de campagne que nous avons élaboré parce que nous pensions depuis le début qu'il serait un moment pivot de la campagne. Benoît Hamon l'a conçu comme son grand discours dans lequel il a fait part de sa vision de la République et de la France. Il a montré un chemin pour le pays.

"La campagne commence : on connaît tous les candidats, les choses se mettent à démarrer, on se met à s’intéresser au programme." - Mathieu Hanotin, co-directeur de campagne de Benoît Hamon.
--'--
--'--