Avec Jean-Luc Mélenchon, "nous allons nous parler aujourd'hui", déclare Benoît Hamon

Invité sur franceinfo vendredi, Benoît Hamon a annoncé que des discussions avaient eu lieu et allaient encore avoir lieu dans la journée pour examiner "les conditions dans lesquelles un rassemblement est possible" avec Jean-Luc Mélenchon.

Benoit Hamon, candidat PS à l\'élection présidentielle, sur franceinfo le 17 février 2017
Benoit Hamon, candidat PS à l'élection présidentielle, sur franceinfo le 17 février 2017 (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Invité sur franceinfo vendredi 17 février, Benoît Hamon, le candidat à l'élection présidentielle issu de la primaire de la gauche, a annoncé qu'il allait discuter dans la journée avec Jean-Luc Mélenchon, le candidat de la France insoumise. "Nous nous sommes parlés et nous allons encore nous parler aujourd'hui. Ce que nous devons discuter, ce sont les conditions dans lesquelles ce rassemblement est possible", a-t-il déclaré, soulignant que des points de désaccord existent.

Des discussions également en cours sur "la base" d'un retrait de Yannick Jadot

En meeting mercredi soir à Strasbourg, Jean-Luc Mélenchon avait montré un certain agacement en proposant directement au candidat socialiste des dates pour discuter. Le soir de sa victoire à la primaire de la gauche, Benoît Hamon avait assuré qu'il était prêt à discuter avec le candidat de la France insoumise. "Ce n'est pas un jeu, ce n'est pas qu'une affaire de coup de fil ou de détail", a-t-il précisé vendredi.

Vendredi matin, un sondage Odoxa pour franceinfo révélait que 60% des sympathisants de gauche sont en faveur d'une candidature unique pour la gauche à l'élection présidentielle. Parmi eux, 44% estiment que Jean-Luc Mélenchon doit se retirer en faveur de Benoît Hamon.

>>> À lire aussi : le dossier de candidature de Benoît Hamon

Sur franceinfo, Benoît Hamon a également assuré que des discussions sont en cours avec Yannick Jadot. Il a confirmé que ces échanges se situaient sur une "base" d'un retrait du candidat Europe Écologie-Les Verts (EELV) : "Nous discutons plutôt sur cette base-là, oui", a-t-il affirmé.

Nous discutons et nous continuons à discuter. Et si nous arrivons à accord, vous le saurez

Benoît Hamon

à propos des discussions avec Yannick Jadot

Près de neuf électeurs de la primaire d'EELV sur dix se sont prononcés dans la semaine en faveur d’un échange entre Yannick Jadot, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon en vue d'un éventuel rassemblement. "Les questions sont de questions lourdes. Moi je veux le rassemblement de la gauche. Ce n'est pas une affaire de boutique. Le rassemblement de la gauche, il commence par essayer de s'élargir à d'autres", a souligné Benoît Hamon.