Attachés parlementaires : au coeur de la mécanique républicaine

L'affaire Fillon met la fonction d'attaché parlementaire sous le feu des projecteurs. Leurs missions sont très variées et leurs rémunérations disparates.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

On les appelle les petites mains du parlement, ce sont les attachés parlementaires. Toute l'année, Delphine Besson assiste un sénateur. Elle relève son courrier, prépare ses interventions, s'occupe de ses rendez-vous. "C'est très concret ce qu'on fait au quotidien. On a un vrai travail de communication pour notre parlementaire. Aussi, on s'occupe de la gestion du quotidien. Il ne faut pas oublier que le coeur de notre métier, c'est vraiment le travail législatif", explique-t-elle.

Une fonction en quête de reconnaissance

Diplômée de Sciences Po, Delphine Besson travaille de 40 à 50 heures par semaine pour 2 800 euros nets par mois. Comme elle, ils sont des centaines au coeur de la mécanique républicaine, parfois en quête de reconnaissance. Pour la première fois, ils ont manifesté cette semaine devant le Sénat.

Le JT
Les autres sujets du JT
A l\'Assemblée nationale, le 9 juin 2015.
A l'Assemblée nationale, le 9 juin 2015. (CHAMUSSY / SIPA)