Présidentielle : François Fillon et Alain Juppé réconciliés... au moins pour la photo

À quatre jours du premier tour, le maire de Bordeaux a accepté d'apparaître aux côtés de son ancien rival. Les deux hommes ont visité ensemble les locaux parisiens de Deezer, l'entreprise numérique.

François Fillon et Alain Juppé ont visité ensemble les locaux parisiens de Deezer, le site internet d\'écoute de musique à la demande, mercredi 19 avril.
François Fillon et Alain Juppé ont visité ensemble les locaux parisiens de Deezer, le site internet d'écoute de musique à la demande, mercredi 19 avril. (CHRISTOPHE ENA / POOL)
avatar
Solenne Le HenRadio France

Mis à jour le
publié le

Alain Juppé aura attendu les tous derniers jour de la campagne présidentielle pour faire campagne aux côtés de François Fillon. Les deux hommes se sont affichés ensemble, mercredi 19 avril, à l'occasion d'une visite dans les locaux de Deezer, la plate-forme de musique en ligne, à Paris.

Les désaccords sur le rôle de la Manif pour tous mises de côté

Cela faisait trois mois que les anciens rivaux de la primaire ne s'étaient pas montrés ensemble. Ce mercredi Alain Juppé et François Fillon sont apparus souriants et ont échangé une chaleureuse poignée de main devant de très nombreuses caméras. Un photographe a même réclamé, à voix haute, "le bisou ! le bisou !", mais les deux hommes politiques ne sont pas allés jusque là. 

Jusqu'au dernier moment, cette rencontre est demeurée incertaine. Les prises de position récentes de François Fillon en faveur de Sens commun – l'émanation politique de la Manif pour tous – et notamment le fait que plusieurs de ces militants catholiques puissent entrer au gouvernement s'il remportait l'élection, ont irrité Alain Juppé.

Selon le Canard enchaîné, le maire de Bordeaux aurait même affirmé qu'il ne soutiendrait pas un gouvernement dont "la ligne serait dictée par Sens commun", avant de conclure : "C'est simple, je serais dans l'opposition". Mais à quatre jours du premier tour et pour la photo, les dissensions entre les deux hommes se sont effacées.

François Fillon, Nathalie Kosciusko-Morizet et Alain Juppé discutent avec les salariés de Deezer, l\'entreprise du numérique, à Paris.
François Fillon, Nathalie Kosciusko-Morizet et Alain Juppé discutent avec les salariés de Deezer, l'entreprise du numérique, à Paris. (CHRISTOPHE ENA / POOL)

Pourquoi se réconcilier chez Deezer ? Parce que François Fillon souhaite se donner une image de "geek". Jusqu'ici, le candidat le plus connecté, celui qui semblait le plus proche des entreprises du numérique, c'était plutôt Emmanuel Macron.

Mercredi, François Fillon a rappelé qu'il s'était toujours intéressé aux nouvelles technologies. Le candidat de la droite s'attribue même l'arrivée d'internet dans les foyers français, l'ouverture à la concurrence des télécommunications ayant été décidée dans les années 90, alors qu'il était ministre délégué en charge des Télécommunications.