Des survivants de l'attentat de Karachi au Pakistan lors d'une cérémonie en mémoire des victimes, le 8 mai 2012 à Cherbourg (Manche).
Des survivants de l'attentat de Karachi au Pakistan lors d'une cérémonie en mémoire des victimes, le 8 mai 2012 à Cherbourg (Manche). (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Dans l'affaire à tiroirs Karachi, le parquet de Paris a ouvert une nouvelle information judiciaire contre X mercredi 30 mai. Cette décision intervient après la plainte avec constitution de partie civile déposée par les blessés de l'attentat de Karachi en 2002.

Les six salariés de la Direction des Constructions navales (DCN) rescapés de l'attentat de Karachi reprochent à leur employeur des manquements graves à la sécurité.

Une information judiciaire est déjà en cours, menée par le juge antiterroriste Marc Trévidic, pour retrouver les auteurs de l'attentat qui avait coûté la vie à 15 personnes, dont onze salariés français de la DCN. Les juges Roger Le Loire et Renaud Van Ruymbeke sont en charge, eux, du volet financier de l'affaire.