Primaire à droite : l'affaire Bygmalion est-elle un obstacle politique pour Nicolas Sarkozy ?

Nicolas Sarkozy a été entendu par le juge d'instruction, mardi, dans l'affaire dite Bygmalion, liée au financement de sa campagne électorale en 2012.

L'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, arrive au pôle financier du tribunal de grande instance de Paris, le 16 février 2016.
L'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, arrive au pôle financier du tribunal de grande instance de Paris, le 16 février 2016. (THOMAS SAMSON / AFP)

Mis à jour le , publié le

Une nouvelle étape dans l'affaire Bygmalion. L'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, s'est rendu mardi au pôle financier du tribunal de Paris, mardi 16 février, pour y être auditionné par les juges dans le cadre de l'enquête sur le financement de sa campagne électorale en 2012. Une enquête ouverte pour faux, abus de confiance, escroquerie et financement illégal de campagne électorale.

Les enquêteurs soupçonnent un système de fausses factures mis en place entre cette agence de communication et l'UMP (devenue depuis LR) pour dissimuler un dépassement du plafond légal des dépenses de campagne. But de la fraude : la prise en charge par l'UMP d'environ 18,5 millions d'euros de dépenses de campagne pour éviter qu'elles ne dépassent le plafond autorisé et ne soient rejetées par le Conseil constitutionnel, ce qui avait tout de même été le cas.

Les juges ont déjà mis en examen treize anciens responsables de l'UMP, de la campagne ou de l'agence Bygmalion. Le 28 juillet 2015, l'ancien président de l'UMP, Jean-François Copé, avait été entendu en audition libre. Cette affaire lui avait coûté son poste à la tête du parti. Nicolas Sarkozy risque à son tour une mise en examen, mais il peut aussi ressortir de l'audition sous le statut intermédiaire de témoin assisté.

Alors que le président des Républicains n'a pas encore officialisé sa candidature pour la primaire de la droite et du centre, cette affaire Bygmalion peut-elle selon vous consistuer un obstacle politique pour l'ancien chef de l'Etat ? 

Votez, réagissez, commentez sur le site.

Primaire à droite : l'affaire Bygmalion est-elle un obstacle politique pour Nicolas Sarkozy ?
Partager ce sondage :
Toutes les questions En partenariat avecfrancetvinfo