Affaire Bygmalion : que risque Nicolas Sarkozy ?

Hugues Huet est devant le pôle financier de Paris où Nicolas Sarkozy est entendu dans le cadre de l'enquête sur l'affaire Bygmalion.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Mardi 16 février, Nicolas Sarkozy est entendu par les juges du pôle financier du parquet de Paris. Peu après 19h30, l'audition n'était toujours pas terminée. "Les trois juges du pôle financier peuvent demander à Nicolas Sarkozy s'il est disposé à passer la soirée voire la nuit ici, mais ils n'ont aucun moyen légal de le contraindre, car il s'agit d'une simple audition et non d'une garde à vue", précise Hugues Huet.

Deux hypothèses

Cette longue audition ne préjuge en rien de la décision que vont prendre les trois magistrats. Deux hypothèses sont possibles : une simple position de témoin assisté ou une mise en examen qui serait beaucoup plus embêtante pour les ambitions présidentielles de Nicolas Sarkozy.
"Les juges essayent de déterminer si Nicolas Sarkozy savait que ses dépenses de campagne pour la présidentielle de 2012 explosaient", explique le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président des Républicains, Nicolas Sarkozy, lors d'un meeting à Anvers (Belgique), le 6 janvier 2016.
Le président des Républicains, Nicolas Sarkozy, lors d'un meeting à Anvers (Belgique), le 6 janvier 2016. (FREDERIC SIERAKOWSKI / ISOPIX / SIPA)