"Il y aura un avant, il y aura un après". Le Premier ministre est revenu, jeudi 11 avril, sur l'arsenal de de mesures pour moraliser la vie politique porté par l'exécutif depuis les jardins de ses bureaux de Matignon. "Il faut renforcer les dispositifs concernant la transparence sur le patrimoine et les revenus des élus et des responsables publics", a déclaré Jean-Marc Ayrault.

Après avoir reçu les présidents de l'Assemblée nationale, du Sénat, et les présidents des groupes parlementaires, Jean-Marc Ayrault a constaté les divergences au sein de ces différentes formations politiques. Mais il ajoute que les parlementaires, qui devront voter la loi prochainement, "sauront trouver les bonnes réponses à la hauteur des enjeux". De très nombreux élus français ont manifesté leur malaise à l'idée de publier leur déclaration de patrimoine, à droite comme à gauche, tel Claude Bartolone, président PS de l'Assemblée nationale.

Discours du Premier ministre, Jean-marc Ayrault, dans les jardins de Matignon, le 11 avril 2013.
Discours du Premier ministre, Jean-marc Ayrault, dans les jardins de Matignon, le 11 avril 2013. ( FRANCE 2 / FRANCETV INFO)