Pierre Moscovici est accusé par le magazine Valeurs actuelles d'avoir su dès le mois de décembre que l'ex-ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, avait eu un compte à l'étranger. Un sujet que Philippe Marini, président UMP de la commission des Finances du Sénat, a abordé jeudi 11 avril devant les sénateurs.

Le ministre de l'Economie et des Finances, qui dit n'avoir rien à se reprocher, "se réserve de donner suite de tout cela devant la justice", et dénonce les "allégations" de l'hebdomadaire. "Je veux dire ici avec la plus grande force, la plus grande fermeté, que ces allégations sont mensongères, que je les démens", a-t-il encore affirmé.

Selon l'hebdomadaire de droite, Pierre Moscovici a su "avant le 31 décembre" que Jérôme Cahuzac avait détenu un compte en Suisse grâce à une enquête diligentée par l'administration fiscale dès les premiers jours de l'affaire.

(JACQUES DEMARTHON / AFP)