Le président du MoDem a affirmé, dimanche 7 avril sur France 2, qu'"il y a un moment où le remaniement devient inéluctable", en précisant qu'il n'était "pas envisageable" pour lui d'entrer au gouvernement. Il est "indispensale de reprendre toutes les questions de moralisation", a affirmé François Bayrou, en citant "tout ce qui touche au cumul des mandats, aux gouvernements pléthoriques, au nombre de députés, de sénateurs, de collectivités locales".

Pourrait-il intégrer un gouvernement remanié ? "Ce n'est pas envisagé et, pour moi, ce n'est pas envisageable tant qu'il n'y a pas de changement de la ligne politique du gouvernement", a-t-il répondu. "Quand j'échange avec François Hollande, c'est de la situation du pays que je parle" et "jamais" d'une entrée éventuelle au gouvernement, a-t-il dit.

François Bayrou, président du MoDem, septembre 2012
François Bayrou, président du MoDem, septembre 2012 (FRED TANNEAU / AFP)