Pulvar sur l'affaire Cahuzac : "Depuis trente ans, la gauche n'a cessé de nous cocufier"

La journaliste fait part de sa colère, au lendemain des aveux de l'ex-ministre socialiste du Budget.

Voir la vidéo
D8
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Audrey Pulvar est une femme de gauche en colère. "J'ai cru que les socialistes allaient 'changer la vie'. C'est ce qu'ils avaient promis. Or, depuis trente ans, ils n'ont cessé de nous décevoir, ils n'ont cessé de nous cocufier, ils n'ont cessé de nous mentir", a-t-elle déploré sur D8, mercredi 3 avril, au lendemain des aveux de Jérôme Cahuzac sur l'existence d'un compte bancaire à l'étranger.

"La maison brûle !"

"Aujourd'hui, que peut faire François Hollande à part parler ? Il va certainement condamner, mais cela ne suffit pas. La maison brûle !" a ajouté l'ancienne compagne du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg.

Jérôme Cahuzac a reconnu devant les juges d'instruction Roger Le Loire et Renaud Van Ruymbeke, mardi 2 avril, détenir un compte à l'étranger depuis une vingtaine d'années, crédité d'un montant de 600 000 euros. L'ancien ministre du Budget a été mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale dans la foulée, mardi 2 avril.

La journaliste Audrey Pulvar sur le plateau du "Grand 8", le 3 avril 2013.
La journaliste Audrey Pulvar sur le plateau du "Grand 8", le 3 avril 2013. (D8 / FRANCETV INFO)