VIDEO. Tapie n'exclut pas de se présenter à la présidentielle de 2017

L'homme d'affaires et ancien ministre était l'invité du journal de 20 heures de France 2 lundi après son nouveau coup d'éclat dimanche annonçant son retour en politique.

Voir la vidéo
FRANCE 2
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Son revers dans le conflit avec le Crédit lyonnais n'a pas l'air de l'avoir beaucoup ébranlé. Bernard Tapie a fait un nouveau coup d'éclat dimanche en annonçant son retour en politique pour lutter contre le FN et le chômage de masse en France. Invité du journal de 20 heures de France 2 lundi 21 décembre, l'homme d'affaires de 72 ans ne donne pas plus de précision sur son engagement politique : gauche ou droite.

Pour Bernard Tapie, aucun rapport n'existe entre le remboursement des 404 millions d'euros obtenus en 2008 d'un tribunal arbitral privé et son retour en politique : "Moi, mon vrai problème, c'est le résultat des élections" notamment sur le vote des jeunes. Le lien entre les jeunes au chômage et leur vote FN existe bien selon Bernard Tapie.

"La réponse, elle n'est pas d'aujourd'hui, elle ne le sera pas demain"

"Mon mouvement, avec quelques hommes formidables qui sont largement les hommes de demain, c'est par exemple Xavier Niel, c'est Simoncini (Marc Simoncini)" a lancé Bernard Tapie avant de se recentrer sur son discours concernant la formation à donner aux jeunes.

A la question sur son éventuelle candidature à la présidentielle de 2017, il a rétorqué : "La réponse, elle n'est pas d'aujourd'hui, elle ne le sera pas demain." Bernard Tapie a dit être candidat "si aucun des candidats actuels ne veut modifier les structures qui permettent d'arranger les jeunes qui sont au chômage".

Bernard Tapie, le 12 mars 2014 lors d'unje conéfrence de presse à Marseille 
Bernard Tapie, le 12 mars 2014 lors d'unje conéfrence de presse à Marseille  (CLAUDE PARIS / AP / SIPA)