Richard Ferrand va quitter le gouvernement pour briguer la présidence du groupe LREM à l'Assemblée

Le ministre de la Cohésion des Territoires visé par une enquête préliminaire pour ses activités avec les Mutuelles de Bretagne va quitter le gouvernement. 

Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des Territoires va démissionner pour rejoindre l\'Assemblée nationale. 
Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des Territoires va démissionner pour rejoindre l'Assemblée nationale.  (FRED TANNEAU / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Richard Ferrand va quitter le gouvernement pour briguer la présidence du groupe La République en marche à l'Assemblée à la demande d'Emmanuel Macron qui voulait un 'homme de confiance" à ce poste, a appris lundi franceinfo auprès de l'entourage du ministre de la Cohésion des territoires, confirmant une information d'Europe1 et BFMTV.

S'il accède à ce poste, Richard Ferrand, réélu député dimanche au second tour des législatives avec 56,53% des suffrages dans le Finistère, dirigera le groupe parlementaire le plus large de la Vème République, avec 350 des 577 députés que compte l'Assemblée nationale. 

"Une marque de confiance" de la part du Président Macron 

La démission de Richard Ferrand, réélu dimanche dans le Finistère, n'est "pas une exfiltration", après les affaires qui l'ont visé, a assuré l'Elysée à franceinfo. Emmanuel Macron s'est entretenu avec lui et le fait qu'il brigue la tête du groupe LREM est une "marque de confiance" de la part du président, selon cette même source, qui a souligné que Richard Ferrand a le profil pour le poste, de par son passé de parlementaire et sa bonne connaissance des militants En marche !. L'Elysée précise qu'Emmanuel Macron s'est ensuite entretenu avec Edouard Philippe, le Premier ministre, pour établir le calendrier du remaniement.

Richard Ferrand est visé par une enquête préliminaire portant sur ses activités passées à la tête des Mutuelles de Bretagne. Selon Le Canard enchaîné du 24 mai, lorsqu'il était directeur général des Mutuelles en 2011, il avait loué des locaux commerciaux appartenant à sa compagne pour y installer les activités de la Mutuelle.