Affaire Richard Ferrand : la justice ouvre une enquête

C'est un nouveau tournant, huit jours après les révélations du Canard enchaîné : l'affaire Ferrand prend un tour judiciaire. Le parquet de Brest a fait machine arrière et la police judiciaire a été saisie.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Richard Ferrand est dans le viseur de la Justice. Tôt ce jeudi 1er juin, le parquet de Brest annonce la saisie de la direction judiciaire de Brest d'une enquête préliminaire concernant le ministre. Un revirement du procureur après, écrit-il, "l'analyse des éléments complémentaires (...) révélés par différents organes de presse." Une allusion aux différentes révélations du Parisien ou du Monde notamment sur l'opération immobilière dont aurait bénéficié la compagne de Richard Ferrand. Le ministre de la Cohésion des territoires n'est pas apparu publiquement depuis un dîner, mercredi soir, à la préfecture de Vannes (Morbihan), aux côtés du président de la République.

Le président ne le lâche pas

Emmanuel Macron refuse toujours de lâcher Richard Ferrand. En déplacement ce jeudi dans le Morbihan, il ne commente pas le cas de son ministre. La ligne de défense reste la même malgré l'ouverture d'une enquête. "Pas de changements", affirme le Premier ministre. Jusque-là, Richard Ferrand répétait à longueur d'interviews que tout ceci n'était qu'un "tintamarre médiatique". Désormais, c'est la justice qui décide d'enquêter. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand, à Deauville (Calvados), le 24 mai 2017. 
Le ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand, à Deauville (Calvados), le 24 mai 2017.  (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)