Affaire Karachi

Le 8 mai 2002, 11 employés français de la Direction des constructions navales (DCN) trouvent la mort dans un attentat à Karachi, au Pakistan. Après l'abandon de la piste islamiste, l'enquête s'oriente vers des représailles à l'encontre de la France, suite au non-versement de rétrocommissions promises à des officiels pakistanais. Explication et résumé de l'affaire Karachi, qui met en lumière le financement controversé de la campagne présidentielle d’Édouard Balladur en 1995, alors que Nicolas Sarkozy était ministre du Budget.

123