Après l'anonce hier de la mise en examen du juge Philippe Courroye dans l'affaire des "fadettes", le garde des Sceaux, Michel Mercier, a indiqué ce matin qu'aucune décision ne serait prise concernant l'avenir professionnel du procureur de Nanterre.

Michel Mercier, à Paris, le 18 janvier 2012.
Michel Mercier, à Paris, le 18 janvier 2012. (DOMINIQUE MARI, STEVEN PICHAVANT / FRANCE 3)