L'ancien président Nicolas Sarkozy à Londres, le 3 juin 2013.
L'ancien président Nicolas Sarkozy à Londres, le 3 juin 2013. (ANDREW COWIE / AFP)

Le parquet de Bordeaux a requis des non-lieux pour absence de charges à l'encontre de l'ancien président Nicolas Sarkozy et de son ex-ministre du Travail, Eric Woerth, dans l'affaire Bettencourt, vendredi 28 juin. Mêmes réquisitions pour six autre personnes dans ce dossier, dont l'ancien homme de confiance de Liliane Bettencourt, l'avocat Pascal Wilhelm et l'entrepreneur Stéphane Courbit, selon un communiqué.

Le parquet souhaite toutefois le renvoi au tribunal du photographe François-Marie Banier et de l'ancien gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, Patrice de Maistre. Dans ce dossier, qui concerne essentiellement les abus de faiblesse qui auraient été commis au préjudice de la milliardaire depuis septembre 2006, François-Marie Banier doit être, de l'avis du procureur de la République Claude Laplaud, renvoyé devant la justice pour abus de faiblesse et blanchiment d'abus de faiblesse. Quant à Patrice de Maistre, qui a passé 88 jours en détention provisoire dans cette affaire, il lui reproche abus de faiblesse et blanchiment de fraude fiscale.

Nicolas Sarkozy avait été mis en examen le 21 mars pour abus de faiblesse. Au total, 12 personnes ont été mises en examen dans le dossier.