Campagne de Sarkozy en 2012 : l'enquête étendue à d'autres dépenses suspectes que celles liées à Bygmalion

Les juges d'instruction s'interrogent sur une dizaine de millions d'euros de dépenses inscrites au budget de l'UMP en 2012 et qui ne figurent pas dans le compte de campagne.

L'ex-président Nicolas Sarkozy le 11 mars 2012 lors du meeting de Villepinte (Seine-Saint-Denis), l'un des rassemblements les plus importants de sa campagne présidentielle.
L'ex-président Nicolas Sarkozy le 11 mars 2012 lors du meeting de Villepinte (Seine-Saint-Denis), l'un des rassemblements les plus importants de sa campagne présidentielle. (PHILIPPE WOJAZER / POOL)

Mis à jour le , publié le

Le parquet de Paris a étendu l'enquête sur la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012 à d'autres dépenses suspectes que celles liées à Bygmalion, pour plus de 10 millions d'euros, a appris l'AFP jeudi 5 novembre de source judiciaire. Le parquet a pris un réquisitoire supplétif le 26 octobre, après avoir été sollicité par les juges d'instruction.

Des dépenses liées à un meeting à Villepinte

Ces derniers s'interrogent sur une dizaine de millions d'euros de dépenses inscrites au budget de l'UMP en 2012 et qui ne figurent pas dans le compte de campagne. Ils cherchent également des éléments sur des factures manquantes, pour 1,5 à 1,8 million d'euros, d'une autre société que Bygmalion, Agence Publics, pour ses prestations lors du meeting organisé le 11 mars 2012 à Villepinte (Seine-Saint-Denis)