Cinquante-huit fausses factures ont été établies par la société de communication Event & Cie, filiale de Bygmalion, à l'UMP pour un montant total de 15 millions d'euros, révèle Médiapart (article payant), vendredi 20 juin. Le site publie d'ailleurs l'intégralité des factures. Ces fausses factures portaient sur l'organisation de conférences souvent fictives, pour dissimuler en réalité les frais de campagne du candidat Nicolas Sarkozy en 2012, avance le site.

Selon Mediapart, 17 millions de frais de meetings ont été masqués aux autorités de contrôle. "Pour qu'Event puisse tout de même les encaisser, ils ont été imputés à l'UMP, grâce aux 58 factures et conventions fictives", détaille le site.

Pendant l'année 2012 fleurissent les conventions sur des thèmes divers : "Finances publiques : équilibre budgétaire", "La Règle d'or",  "Entreprendre en Afrique et en Asie". Le député UMP Pierre Lellouche a annoncé, le 26 mai, qu'il portait plainte pour usurpation d'identité. Le nom de l'ancien secrétaire d'Etat a été associé à une conférence organisée en mai 2012, conférence dont il ignore l'existence.