Affaire Bygmalion

L'ex-président de l'UMP, Jean-François Copé, est au centre d'un scandale politique connu sous le nom d'"affaire Bygmalion". C'est en mars 2014 qu'une enquête est ouverte par le parquet de Paris pour faux, abus de confiance et de biens sociaux. Puis, en mai 2014, "Libération" révèle au public l'affaire Bygmalion : Bygmalion, une société de communication, créée par deux proches de Jean-François Copé, a reçu 20 millions d'euros de l'UMP pour des conventions dont certaines n'ont jamais eu lieu. L'UMP reconnaît des irrégularités dans la gestion des comptes de campagne, mais réfute toutes accusations de corruption et d'enrichissement personnel. Même s'il clame son innocence, les révélations de l'affaire Copé poussent Jean-François Copé à démissionner de la présidence de l'UMP le 15 juin 2014.

1234567