Montpellier : colocation retraité-étudiant

a revoir

Diffusé le 09/09/2013Durée : 00h49

Voir la vidéo

Mis à jour le , publié le

Parlons maintenant de la difficulté des étudiants a trouver un logement. Depuis quelques années, le système de la cohabitation entre jeunes et personnes âgées se développent. Chacun y trouve son compte dans cet échange de bons procédés.

Depuis que Pierre, 18 ans, habite chez Renée, 73 ans, c'est lui qui fait les courses. Il est arrive il y a une semaine et prend ses marques dans cet appartement qu'il occupera pour l'année universitaire.

Voilà, tu auras tout cet étage.

Il bénéficie chez Renée d'un espace confortable et d'une chambre, pour 200 euros par mois. L'argent n'est pas sa seule motivation.

Je viens du nord de la France, venir seul à Montpellier, il faut s'habituer. Vivre avec une personne âgée, ça réconforte.

Renée a besoin d'aide pour conserver son autonomie.

Vous avez rendez-vous demain avec le cardiologue a 15H30.

Pierre me sert de secrétaire ! Je vois peu les écritures, j'ai besoin de quelqu'un qui me lise le courrier ou qui me fasse le courrier.

C'est une habitude à prendre, comme si c'était notre grand-mère.

Ils ont été mis en relation grâce au réseau "Logement intergenerationnel solidaire". Un ensemble d'associations qui sélectionnent et coordonnent les profils. 600 binômes par an sont constitués.

Notre souci est de recruter ou de capter du senior. La demande des étudiants est forte, il est plus difficile d'acquérir la confiance et la décision des séniors.

Pierre et Renée doivent apprendre maintenant a se connaître.

On va parler maintenant de la géolocalisation. Elle est de plus en plus utilisée dans les entreprises. Les patrons utilisent la nouvelle technologie pour suivre à la trace leurs salariés.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==