Washington : le tireur du Capitole déjà connu des services de sécurité

Les bâtiments du Congrès américain et de la Maison Blanche ont été bouclés lundi en raison de la présence d'un tireur au Capitole, arrêté dans la foulée. Les tirs ont fait un blessé mais l'incident est clos.

(Les deux chambres du Congrès sont actuellement en vacances et peu de parlementaires se trouvent à Washington © MaxPPP)
avatar
Radio France

Mis à jour le
publié le

L'homme qui a sorti une arme au Capitole, à Washington, ce lundi est déjà connu des services de police du Congrès. En octobre dernier, il avait perturbé une séance en criant "Je suis le prophète de Dieu". Il n'était alors pas armé.

Ce lundi, il a sorti une arme et l'a pointé sur un policier alors qu'il passait le contrôle de routine au centre des visiteurs. Le policier visé a immédiatement dégainé la sienne, a tiré une fois et blessé l'homme. Il a été arrêté et conduit à l'hôpital en ambulance. Il a été placé en garde à vue. Une autre personne a été légèrement blessée par un éclat de métal lors du tir.

La police écarte la piste terroriste. Elle précise sur Twitter qu'il s'agit d'un acte isolé, sans danger pour la population. Les mesures de bouclage du Capitole et de la Maison Blanche ont été levées.

Ce lundi de Pâques est un jour férié aux Etats-Unis. Les élus et le personnel ne travaillent pas mais le nombre de visiteurs est très important.