Un Œil sur la planète, France 2

VIDEO. "Un Œil sur la planète". Réformes : en Allemagne, tout est fait pour sortir les demandeurs d'emploi des statistiques

"S'il ne répond pas à une annonce, je suis censée lui ôter 30% de son allocation pendant trois mois", dit une conseillère d'une agence pour l'emploi allemande qui reçoit un chômeur. Elle lui propose trois emplois sans lien avec le métier qu'il souhaite exercer… Extrait du magazine "Un Œil sur la planète" du 23 février.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

En Allemagne, le chômeur a obligation de se rendre à un rendez-vous mensuel avec son conseiller de l'agence pour l'emploi, qui veut sortir l'allocataire le plus vite possible de sa situation. Quels que soient ses souhaits ou ses compétences…

Steve suit une formation de chauffeur de bus et c'est le métier qu'il veut faire. Ce demandeur d'emploi cherche un CDI car il en a assez de l'intérim à 400 euros par mois. "En attendant, je regarde si je vous trouve autre chose", lui dit sa conseillère.

"J’ai un pouvoir considérable sur sa vie"

Steve se voit proposer trois annonces qui n'ont rien à voir avec sa formation de conducteur de bus : livreur à la poste, magasinier ou caissier. Tout est fait pour le sortir des statistiques du chômage. Et il devra absolument se présenter chez tous les employeurs en question. Dans le cas contraire, la conseillère doit sévir et amputer ses allocations.

"S'il ne répond pas à une annonce, je suis censée lui ôter 30% de son allocation pendant trois mois. Comme j'ai un pouvoir considérable sur sa vie, il faut que j'agisse avec beaucoup de discernement, affirme-t-elle. Le législateur a décidé que les chômeurs se remettent au travail le plus vite possible et ne se laissent pas vivre..."

Extrait du magazine "Un Œil sur la planète" du 23 février. 

UN ŒIL SUR LA PLANETE / FRANCE 2
UN ŒIL SUR LA PLANETE / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / UN ŒIL SUR LA PLANETE / FRANCE 2)