VIDEO. Au Brésil, la peau du poisson Tilapia sert à sauver les grands brûlés

Les hôpitaux brésiliens testent une méthode innovante et peu onéreuse de traitement des brûlures graves avec de la peau de poisson. 

Voir la vidéo
avatar
Barbara MartyfranceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La méthode semble peu orthodoxe, mais les résultats sont incontestables : appliquer de la peau du poisson Tilapia en bandages sur les grands brûlés est efficace. Au Brésil, on traitait jusqu'ici ces pathologies graves avec de la peau de porc ou des crèmes antibiotiques. Mais c'est dans un contexte de coupes budgétaires croissantes que les chercheurs brésiliens ont dû trouver une alternative. 

L'utilisation de la peau de Tilapia est sans précédent.

Pr. Odorico de Morais, université de Ceara au Brésil

"L'utilisation de la peau de Tilapia est sans précédent," explique Odorico de Morais, professeur à l'université du Ceara, au Brésil. "La peau du poisson est d'ordinaire jetée, donc nous convertissons la matière en quelque chose d'utile à la société." La peau de l'animal est riche en collagène et résistante à certaines bactéries. Mais en plus d'être naturelle et très efficace, cette méthode est peu onéreuse puisque le Tilapia est un poisson très abondant au Brésil. 

Au Brésil, la peau du poisson Tilapia sert à sauver les grands brûlés.
Au Brésil, la peau du poisson Tilapia sert à sauver les grands brûlés. (PAULO WHITAKER / X00921)