VIDÉO | Au Bénin, le pape s'appelle Christophe XVIII

À Rome, les 115 cardinaux électeurs chargés de nommer le nouveau pape de l'Église catholique sont réunis en conclave, dans la chapelle Sixtine, depuis mardi après-midi. Pourtant, au Bénin, pour une petite communauté de fidèles, le pape a déjà été nommé, en marge de l'Église "officielle". Notre reporter est sur place.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Certains catholiques au Bénin n'attendent rien du conclave. La réunion des  cardinaux au Vatican n'intéresse pas, par exemple, les fidèles de l'Église de Banamé.

Depuis quatre ans, dans ce petit pays d'Afrique de l'Ouest, une jeune femme affirme que Dieu
s'est réincarné en elle. Parfaite de Banamé est devenue l'Esprit Saint. Elle a
nommé son pape en fin d'année dernière : Christophe XVIII.

Il s'agit en fait
d'un ancien prêtre de l'Église catholique, excommunié par sa hiérarchie.

Au
Bénin, les évêques s'inquiètent de la progression de ce phénomène. Parfaite de
Banamé, appelez-la Dieu, rassemble régulièrement des milliers de personnes.