VIDEO. Venezuela : Wuilly Arteaga, le manifestant violoniste

A 23 ans, le musicien est devenu un symbole de l'opposition au gouvernement vénézuélien.

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
Louis SanFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans l'opposition au gouvernement vénézuélien, plusieurs icônes ont émergé. Parmi elles, il y a Wuilly Arteaga. Ce violoniste de 23 ans s'est illustré en jouant au milieu des nombreuses manifestations parfois émaillées de violences et de tirs de gaz lacrymogènes.

Il a été arrêté, jeudi 27 juillet, lors d'une protestation à Caracas, la capitale. Le musicien a été arrêté le deuxième jour de la grève générale de 48 heures organisée par l'opposition contre Nicolas Maduro et son projet contesté d'Assemblée constituante qui doit être élue dimanche pour réécrire la Constitution.

Le 22 juillet, il avait déjà été blessé au visage lors de la dispersion d'un énième rassemblement. Touché au côté gauche du visage par des plombs de chasse, il saignait abondamment, affirmait-il.

Shakira l'a soutenu 

Wuilly Arteaga est devenu célèbre en jouant du violon à l'enterrement d'un musicien de 18 ans, Armando Cañizales, tué par balle le 3 mai dernier pendant une manifestation à Caracas. Il a ensuite fait parler de lui lorsqu'un militaire a détruit son instrument au cours d'un rassemblement. Des photos et vidéos de cette journée ont déclenché une vague de solidarité sur les réseaux sociaux. 

Des artistes internationaux, comme la chanteuse colombienne Shakira, se sont joints au mouvement de solidarité. Depuis, Wuilly Arteaga a été invité par des organisations non gouvernementales, il a voyagé aux Etats-Unis et fait briller son talent jusque dans l'enceinte de l'ONU.

Né à Valencia, le jeune homme a appris le violon dans le cadre d'El Sistema, un programme national d'orchestres pour la jeunesse du Venezuela, fondé en 1975 et destiné aux enfants des quartiers populaires. Les tout premiers contacts de Wuilly Arteaga avec la musique ont néanmoins eu lieu avec le piano, au sein d'une église protestante dont son père était concierge.

Le violoniste Wuilly Arteaga lors d\'une manifestation, à Caracas, la capitale vénézuélienne, le 24 mai 2017.
Le violoniste Wuilly Arteaga lors d'une manifestation, à Caracas, la capitale vénézuélienne, le 24 mai 2017. (FEDERICO PARRA / AFP)