VIDEO. Venezuela : des partisans du président Maduro envahissent le Parlement et agressent des députés

Une bagarre générale a fait au moins trois blessés parmi les députés.

Voir la vidéo
REUTERS et APTN
avatar
franceinfo avec AFP et ReutersFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La violence a encore fait irruption dans l'enceinte du Parlement vénézuélien, mercredi 5 juillet, jour de la fête de l'indépendance. Des partisans du président Nicolas Maduro ont pénétré violemment dans l'unique institution du pays contrôlée par l'opposition, déclenchant une bagarre générale qui a fait au moins trois blessés parmi les députés, frappés à la tête. Plusieurs d'entre eux avaient le visage en sang.

Des dizaines de personnes, certaines cagoulées, portant des bâtons et vêtues de rouge – la couleur du Parti socialiste au pouvoir –, sont entrées dans les jardins du Parlement et ont lancé des pétards, créant le chaos. Les manifestants se trouvaient face au bâtiment législatif où ils réalisaient un sit-in pour protester contre l'opposition, majoritaire au Parlement depuis début 2016, quand ils ont profité d'une interruption de séance pour forcer le portail d'entrée et parvenir jusqu'aux couloirs de l'Assemblée. 

"Le gouvernement a toujours recours à la violence", a dénoncé le député d'opposition Stalin Gonzalez. "Nous allons continuer à affronter ces sauvages", a promis son collègue Simon Calzadilla.

Une grande parade dans les rues de Caracas

L'incident est survenu alors que le Venezuela traverse sa pire crise économique et politique depuis des décennies, avec une vague de manifestations exigeant le départ du président Maduro et qui a fait 91 morts en trois mois.

Plus tôt dans la matinée, avant l'arrivée des députés, le gouvernement avait organisé une cérémonie improvisée dans l'hémicycle, à l'occasion du jour de l'indépendance, une intervention qualifiée d'"agression" par l'opposition.

Nicolas Maduro, lui, participait à la grande parade dans les rues de Caracas, une fête à sa gloire.

Voir la vidéo

L'opposition vénézuélienne voudrait d'organiser un référendum officieux dans deux semaines sur le projet controversé de réforme constitutionnelle de Nicolas Maduro.

Des partisans du président Nicolas Maduro ont pénétré violemment dans le Parlement vénézuélien à Caracas, le 5 juillet 2017
Des partisans du président Nicolas Maduro ont pénétré violemment dans le Parlement vénézuélien à Caracas, le 5 juillet 2017 (JUAN BARRETO / AFP)