Venezuela : une répression toujours plus dure

Au Venezuela, l'opposition tente de faire entendre sa voix en organisant un référendum officieux destiné à accentuer la pression sur le président Nicolás Maduro. Ce dernier refuse de reconnaître le pouvoir de l'Assemblée et glisse vers la dictature.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au Venezuela, la répression des opposants de Nicolás Maduro par sa police est souvent brutale. Cette répression est orchestrée par un pouvoir aux abois, symbole de la fuite en avant du Venezuela. Trois mois de manifestations quasi quotidiennes ont déjà fait 91 morts dans le pays.

Un référendum purement symbolique

La rue est debout contre le président Nicolás Maduro qui veut modifier la Constitution et faire taire l'opposition majoritaire à l'Assemblée. Depuis ce dimanche 16 juillet, des millions de Vénézuéliens sont appelés à se prononcer pour ou contre ce projet. Un référendum purement symbolique organisé sans l'aval des autorités. Le président parle de désobéissance civile tout en lançant un appel au calme. Modifier la Constitution permettrait selon lui au Venezuela de retrouver sa stabilité. Depuis trois ans, la crise économique a entraîné de graves pénuries alimentaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président vénézuélien Nicolas Maduro brandit devant ses partisans un décret fixant les modalités de désignation d\'une nouvelle assemblée constituante, le 23 mai 2017 à Caracas.
Le président vénézuélien Nicolas Maduro brandit devant ses partisans un décret fixant les modalités de désignation d'une nouvelle assemblée constituante, le 23 mai 2017 à Caracas. (CARLOS BARRIA / REUTERS)