VIDEO. Au Venezuela, une pénurie généralisée

Après des années de prospérité grâce au pétrole, le pays s'enfonce dans la crise économique.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Malgré d'importantes réserves de pétrole, le Venezuela pourrait se retrouver en défaut de paiement d'ici à la fin de l'année. Au quotidien, les Venezueliens pasent un temps considérable dans les très longues files d'attente devant les supermarchés. Les pénuries sont telles que la population passe ses journées à chercher de la nourriture. "Ça serait bien que notre président vienne voir ça. Nous sommes venus pour acheter du poulet et ils ne veulent même plus ouvrir les portes. Ils en ont vendu 60 et maintenant, c'est fini", s'insurge une femme.
Le gouvernement est très critiqué, d'autant plus qu'il a bâti sa politique sur l'aide aux plus démunis. Or, même dans un supermarché public, contrôlé et subventionné par le gouvernement, les rayons sont vides. Les produits manquent car l'Etat ne parvient plus à payer ses fournisseurs.

Aucune réserve n'a été provisionnée

On pensait pourtant ce pays à l'abri du besoin. En effet, le Venezuela est riche en pétrole, il a même connu la prospérité au début des années 2000. Mais c'est un vieux souvenir, il accuse aujourd'hui une dette de 250 milliards d'euros. Tout manque, même l'électricité qui est rationnée quartier par quartier.
La rente pétrolière n'assure plus l'alimentation du pays, d'abord par ce que le baril de brut est passé de 100 à 30 dollars en dix-sept ans, mais aussi parce qu'aucune réserve en provision n'a été faite. Les milliards perçus ont été dilapidés.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Des femmes font leurs courses à Caracas (Venezuela) le 19 février 2016.
Des femmes font leurs courses à Caracas (Venezuela) le 19 février 2016. (ARIANA CUBILLOS / AP / SIPA)