Venezuela : nouvelles manifestations contre le gouvernement

Depuis trois semaines, le Venezuela s’embrase, alors que le président Maduro veut faire adopter une réforme lui accordant les pleins pouvoirs. Les manifestations ont fait une vingtaine de morts, les arrestations se comptent par centaines.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une marée blanche a envahi les rues de Caracas. Une nouvelle manifestation, convoquée par l’opposition au président Maduro, a réuni des dizaines de milliers de personnes samedi 22 avril. Les manifestants ont défilé les mains en l’air, pour montrer leur pacifisme, face à des forces de l’ordre qui se font discrètes. "C’est une marche pacifiste, nous n’avons pas d’arme, nous résistons car nous voulons la paix", explique une manifestante.

Crises économique, sociale et institutionnelle

Cette manifestation intervient après trois semaines de violence, qui ont fait 20 morts, des dizaines de blessés et plus de 600 arrestations. Dans la nuit de jeudi à vendredi, des vidéos amateurs témoignent de scènes de guérillas urbaines et de pillages. La terrible crise économique et sociale se double d’une guerre institutionnelle, dans laquelle le président du parlement et le chef du gouvernement s’accusent mutuellement de coup d’État.

Le JT
Les autres sujets du JT
A Caracas, la capitale du Venezuela, de nombreux manifestants ont crié leur colère envers le président Nicolas Maduro, le 19 avril 2017. 
A Caracas, la capitale du Venezuela, de nombreux manifestants ont crié leur colère envers le président Nicolas Maduro, le 19 avril 2017.  (RICHARD GONZALEZ / NURPHOTO)