Venezuela : les deux principaux opposants arrêtés

Ils avaient appelés au boycott du vote sur l'Assemblée constituante voulue par le président Maduro. Antonio Ledezma et Leopoldo Lopez ont été arrêtés le 1er août.

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Que se passe-t-il ? Il emmène Monsieur le maire ! Ils emmènent M. Ledezma ! C'est un acte de dictature !", crie une femme qui assiste à l'arrestation du maire de Caracas, capitale du Venezuela, au surlendemain du vote contesté pour une Assemblée constituante. Antonio Ledezma a été arrêté chez lui par les services de renseignement vénézuéliens. Il était en résidence surveillée depuis 2015, accusé par le pouvoir de corruption et d'association de malfaiteurs.

Condamnations internationales

Mais il n'est pas le seul. Leopoldo Lopez, un autre opposant au régime, a subi le même sort, la même nuit. Tous les deux avaient appelé à boycotter l'élection d'une Assemblée constituante voulue par Nicolas Maduro, le président du Venezuela. Selon la Cour suprême du pays, les deux opposants cherchaient à s'évader du pays. Depuis ces deux arrestations, les condamnations internationales se multiplient.

Des opposants à Nicolas Maduro manifestent, à Caracas (Venezuela), le 31 mars 2017.
Des opposants à Nicolas Maduro manifestent, à Caracas (Venezuela), le 31 mars 2017. (CARLOS GARCIA RAWLINS / REUTERS)