Venezuela : la violence s'empare des manifestations anti-Maduro

Au Venezuela, les opposants au pouvoir ont organisé leur 6e manifestation depuis le début du mois. Des affrontements avec la police ont fait deux morts. Les partisans du pouvoir se sont aussi mobilisés.

France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un face à face musclé à coups de gaz lacrymogènes à Caracas. Les opposants au gouvernement du Venezuela sont repoussés par les forces de l'ordre. Les affrontements ont déjà fait plusieurs morts et plusieurs blessés. C'est la 6e manifestation en trois semaines. Dans le centre de la capitale, ils sont des milliers à faire pression sur le gouvernement. Ils exigent la destitution du chef de l'État Nicolas Maduro, responsable selon eux de la très grave crise politique et économique que traverse le pays.

Les États-Unis menacent

Mais Nicolas Maduro a aussi ses partisans, ceux qui soutenaient déjà l'ancien président Hugo Chavez et sa révolution bolivarienne. Ils sont venus en nombre écouter leur leader qui dénonce une tentative de coup d'État de l'opposition et de son chef. Ce mercredi soir, les États-Unis mettent en cause la répression du gouvernement contre les manifestants. Des manifestants pacifiques et démocratiques, insiste Washington, qui menace de représailles si aucun dialogue n'est instauré.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation monstre contre le président socialiste Nicolas Maduro, à Caracas, au Venezuela, le 19 avril 2017.
Manifestation monstre contre le président socialiste Nicolas Maduro, à Caracas, au Venezuela, le 19 avril 2017. (CHRISTIAN VERON / REUTERS)