Le Venezuela en crise, la Colombie à la rescousse des habitants

Au Venezuela, les prix ont tellement explosé depuis un an qu'il est prévu de changer les billets de banque. En attendant, les Vénézuéliens font face à la pénurie de produits de subsistance.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sur le pont Simon-Bolivar, entre le Venezuela et la Colombie, la frontière n'est ouverte que quelques heures par jour. 50 000 Vénézuéliens se pressent vers le pays voisin pour charger leurs valises de produits alimentaires de base ou de médicaments devenus introuvables dans leur pays. En charge d'une famille de six personnes, José Antonio fait plus de dix heures de voyage toutes les deux semaines depuis la capitale vénézuélienne, Caracas.

Hyperinflation et dévaluation

Paralysée par la crise politique, le Venezuela est isolé du reste du monde et son économie asphyxiée. Dans les supermarchés colombiens, les Vénézuéliens trouvent tous les produits de base pour 75 000 pesos, l'équivalent de 25 euros. Au Venezuela, ils n'auraient pu s'en payer qu'un quart. Les prix ont été multipliés par trente l'an dernier. Le rétablissement du dialogue entre le président Maduro, autoritaire, et son opposition pourrait être un premier pas pour sortir le pays du marasme économique. Mais ce n'est pas au programme. Le président a prévu d'aller au bout de son mandat, en 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation contre le président Nicolas Maduro à Caracas le 26 octobre 2016
Manifestation contre le président Nicolas Maduro à Caracas le 26 octobre 2016 (FEDERICO PARRA / AFP)