Scandale au Vatican : des dons destinés aux pauvres ont été détournés

Ils auraient été utilisés pour financer le train de vie des prélats. Deux livres révèlent ces malversations colossales. France 2 fait le point sur ce scandale.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

A deux pas de la place Saint-Pierre, à Rome, un appartement et sa terrasse font scandale. Ils auraient été rénovés grâce à 200 000 euros du Vatican, de l'argent qui aurait dû servir à l'hôpital catholique de l'Enfant-Jesus, un établissement spécialisé pour les jeunes malades. Le luxueux appartement de 700 mètres carrés est occupé par le cardinal Bertone, l'ex-numéro deux du Vatican.

400 millions d'euros détournés

Au total, plusieurs centaines de millions d'euros des œuvres caritatives du Saint-Siège qui auraient été ainsi détournés. Un scandale révélé par deux "corbeaux", comme les surnomme déjà la presse italienne.

Un prélat espagnol proche de l'Opus Dei et une séduisante consultante du Saint-Siège dont les photos peu académiques ont été publiées sur les réseaux sociaux avaient déjà fait scandale. Ils sont soupçonnés d'avoir transmis des documents secrets du Vatican aux auteurs de deux livres explosifs aux titres évocateurs : Chemin de croix, signé par Gianluigi Nuzzi, et Avarice, d'Emiliano Fittipaldi.

Dans ces ouvrages, on apprend aussi que de nombreux cardinaux mènent un train de vie somptueux et que le Vatican emploie de plus en plus de personnel. Découvrant ces dérives, le pape François aurait révélé à des proches : "Nos coûts sont hors de contrôle, c'est un piège."

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pape François après son discours de la Toussaint, dimanche 1er novembre, place Saint-Pierre (Vatican).
Le pape François après son discours de la Toussaint, dimanche 1er novembre, place Saint-Pierre (Vatican). (ALBERTO PIZZOLI / AFP)