Vatican : le pape interdit le tabac

Après s'en être pris aux téléphones pendant les messes, le pape François prend une mesure radicale sur le tabac : il a décidé d'interdire les ventes de cigarettes au Vatican.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce vendredi 10 novembre au matin au Vatican, les fumeurs sont aussi nombreux qu'à l'habitude. Pourtant, derrière cette porte contrôlée par les gardes suisses, c'est bien une révolution qui se prépare. À partir du 1er janvier, dans le petit État, les cigarettes seront interdites à la vente. Une décision du pape François. Pour son porte-parole, il s'agit avant tout d'une mesure de bon sens : "La raison, c'est la santé des gens. Le Vatican ne peut plus encourager quelque chose de nocif pour la santé", explique Greg Burke. Les employés du Vatican peuvent acheter à prix réduit jusqu'à cinq cartouches par mois et par personne.

Des cigarettes 30% moins chères

Mais beaucoup d'entre eux semblent soulagés par la décision du pape. "En tant que médecin, je suis contre le tabac. Et deuxièmement, il n'était pas juste que le Vatican fasse du profit sur les cigarettes", estime une employée. Au Vatican, les cigarettes étaient vendues 30% moins chères que dans le commerce. Ce buraliste applaudit la fin de cette concurrence déloyale : "Beaucoup d'habitants de Rome avaient pris pour habitude de se fournir pour pas cher auprès des salariés du Vatican. Cela va donc cesser", se réjouit Attilio Tedesco. "En revanche, les ventes d'alcool, également détaxées, seront toujours autorisées. Une pratique qui fait que le Vatican est l'État du monde où l'on vend le plus d'alcool par habitant", commente François Beaudonnet, journaliste pour France 2 à Rome.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le porte-parole du Vatican, Joaquin Navarro-Valls, fume une cigarette le 10 février 2015 à Rome (Italie).
Le porte-parole du Vatican, Joaquin Navarro-Valls, fume une cigarette le 10 février 2015 à Rome (Italie). (ALESSANDRO BIANCHI / REUTERS)