Une rencontre historique entre l'Église catholique et orthodoxe

Le pape François s'est rendu à Cuba le 12 février, où il a rencontré le patriarche orthodoxe russe. Une image de réconciliation qu'on n'avait pas vu depuis près de 1 000 ans.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

C'est une accolade historique. Le 12 février à Cuba, le pape François a embrassé le patriarche orthodoxe russe Kirill. Une première rencontre en près de 1 000 ans entre dirigeants des deux plus grandes confessions chrétiennes, en l'occurrence depuis le schisme de 1054, entre les églises d'Orient et d'Occident.

Venir en aide aux chrétiens d'Orient

La rencontre a été organisée dans le plus grand secret. Les deux hommes ont déploré la perte d'unité entre catholiques et orthodoxes, puis ont signé une déclaration commune, pour sceller le rapprochement entre chrétiens. Ils y ont appelé la communauté internationale à mener des actions urgentes en faveur des chrétiens d'Orient, victimes de la guerre en Syrie. Après sa rencontre avec le patriarche Kirill, le pape François se rendait aujourd'hui au Mexique, pour une visite inédite de cinq jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le patriarche de l'Eglise orthodoxe russe Kirill et le pape François, qui dirige l'Eglise catholique, se sont rencontrés à La Havane (Cuba) vendredi 12 février 2016. 
Le patriarche de l'Eglise orthodoxe russe Kirill et le pape François, qui dirige l'Eglise catholique, se sont rencontrés à La Havane (Cuba) vendredi 12 février 2016.  (ADALBERTO ROQUE / POOL / AFP)