Pape François : quel bilan après quatre ans à la tête de l'Église ?

Depuis 2013, le premier pape issu d'Amérique latine tente d'incarner une Église catholique plus ouverte.

Voir la vidéo
Franceinfo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

13 mars 2013 : un nouveau pape est élu. Le pape François, inconnu du grand public, fait face à son destin. Dès ses premiers mots, il incarne une Église plus ouverte : "Je voudrais une Eglise pauvre, pour les pauvres", dit-il. Très vite, le premier pape issu d'Amérique latine fait des déclarations qui surprennent. Il autorise la communion aux divorcés remariés et aux personnes homosexuelles.

Un pape politique

"L'Église doit présenter ses excuses aux personnes homosexuelles qu'elle a offensées", dit-il aussi. Il propose même que certains prêtres puissent se marier. Mais pendant qu'il ouvre les portes de l'Église, le monde s'emballe : attentats, guerre, réfugiés. Ses discours deviennent de plus en plus politiques. Le pape exhorte les dirigeants du monde entier à accueillir les réfugiés. Un pape en phase avec le monde qui l'entoure, mais rattrapé par les affaires de pédophilie qui secouent l'Église.

Le Pape François à Rome le 12 mars 2017
Le Pape François à Rome le 12 mars 2017 (ALBERTO PIZZOLI / AFP)