Le pape demande aux jeunes de lâcher leur téléphone portable

En visite dans une université publique de Rome, vendredi, le souverain pontif a lancé un appel à la jeunesse pour plus de dialogue, véritable "médicament contre la violence".

Le pape François, dans une université publique de Rome (Italie), le 17 février 2017.
Le pape François, dans une université publique de Rome (Italie), le 17 février 2017. (TIZIANA FABI / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est une (petite) leçon de savoir-vivre que le pape François a adressé aux jeunes, vendredi 17 février, lors d'un déplacement dans une université publique de Rome (Italie). Il les a exhortés de se défaire davantage de leurs portables. "Quand on est à table, qu'on parle avec un autre sur son téléphone, c'est le début de la guerre car il n'y a pas de dialogue !" a-t-il lancé dans un discours improvisé de près d'une heure. "Tant de fois, nous oublions à la maison de dire bonjour." 

Nous avons besoin de baisser un peu le ton, parler moins et écouter plus.

Pape François

Le pape François a aussi déploré le fait que "s'insulter" avec des inconnus était devenu la normalité. "Le dialogue, dit-il, est un médicament contre la violence." "Quand je ne suis pas capable de m'ouvrir aux autres, de respecter les autres, de dialoguer avec les autres, la guerre commence", a-t-il insisté. Avant de rappeler que, pour lui, l'université était l'endroit par excellence pour "dialoguer", "faire un chemin ensemble, sans crier, sans insulter, chercher la vérité, la bonté et la beauté".