VIDEO. Les chevaux sauvages se reproduisent trop vite, un problème pour l'Ouest américain

Les Etats-Unis interdisent l'abattage des mustangs, mais ces mêmes autorités veulent tout de même limiter leur nombre à 25 000, alors que le pays compte déjà plus de 50 000 mustangs

Voir la vidéo
VALERIE ASTRUC et REGIS MASSINI - FRANCE 2
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les mustangs ne sont plus les bienvenus dans l'Ouest américain. Les autorités fédérales tirent la sonnette d'alarme sur le trop grand nombre de chevaux sauvages sur ce territoire. Ils seront 150 000 dans cinq ans si rien n'est fait pour endiguer leur expansion. Un problème d'autant plus grand que ces chevaux se reproduisent vite et dévorent tout sur leur passage, selon l'administration, ce qui crée des conflits avec certains éleveurs.

2 000 chevaux ont été prélevés en 2015, un chiffre insuffisant

Les Etats-Unis interdisent l'abattage des mustangs, mais ces mêmes autorités veulent tout de même limiter leur nombre à 25 000, alors que le pays compte déjà plus de 50 000 mustangs. Les éleveurs qui partagent les terres avec ces chevaux sauvages ne supportent plus de ne plus pouvoir accéder aux points d'eau dans des zones envahies par les mustangs. Ces derniers chassent les autres troupeaux.

Au total, 2 000 chevaux ont été prélevés en 2015, un chiffre insuffisant pour atteindre les objectifs fixéx, mais les défenseurs des animaux trouvent le procédé barbare. Différentes méthodes sont lancées sans résultat, ce qui a poussé les autorités fédérales à proposer un million et demi de dollars de récompense à qui trouvera une solution durable au problème des chevaux sauvages. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des mustang dans le centre du Wyoming - Août 2014
Des mustang dans le centre du Wyoming - Août 2014 (YVA MOMATIUK & JOHN EASTCOTT / MINDEN PICTURES / AFP)