VIDEO. Etats-Unis : le rappeur Eminem s'en prend à Donald Trump dans un clip

Dans ce clip filmé à Detroit, sa ville natale, le chanteur qualifie le président américain de "kamikaze".

BETNETWORKS / YOUTUBE
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Eminem s'en prend ouvertement à Donald Trump. Dans un clip, diffusé mardi 10 octobre et posté sur YouTube, le rappeur américain décrit le président américain comme "un kamikaze qui va sûrement provoquer un holocauste nucléaire".

Dans ce clip de 4 minutes 30, réalisé à l'occasion des BET Hip Hop Awards, une cérémonie récompensant les artistes et réalisateurs de clips de hip-hop, Eminem critique le président américain sur ses prises de position qu'il juge racistes, sa politique sur le port d'armes, l'immigration et son usage de Twitter : "Voici une tasse de café extrêmement chaude. Devrais-je la verser sur Donald Trump ?", lance-t-il au début de sa performance.

"Il attaque la NFL au lieu de parler de Porto Rico"

"J'ai un plan et maintenant je dois le dévoiler, comme un putain d'Apache tenant un tomahawk." La phrasée de l'artiste est dur à l'encontre de l'occupant de la Maison Blanche : "C'est comme si on faisait un pas en avant puis en arrière, mais c'est une forme de distraction, et ça provoque une énorme réaction. Quand il attaque la NFL [la ligue de football américain], pour que nous ne voyions que ça, au lieu de parler de Porto Rico et de sa réforme du port d'armes au Nevada", rappe-t-il dans ce morceau intitulé La Tempête. 

"Je jetterai ce morceau de merde contre le mur jusqu'à ce qu'il colle"

Eminem aborde de nombreux points sur lesquels Donald Trump a été critiqué lors de sa campagne pour la présidentielle américaine et depuis qu'il est président des Etats-Unis, comme le thème de l'immigration : "Il va se débarrasser de tous les immigrés ! Il va construire cette chose [en référence au mur qu'il souhaite construire à la frontière mexicaine] plus haut que ça ! Eh bien, s'il le fait, j'espère qu'il sera solide, avec des briques. Parce que comme lui en politique, j'utilise tous ses trucs. Parce que je jetterai ce morceau de merde contre le mur jusqu'à ce qu'il colle."

Des proche du président sont également dépeint à l'instar de Mélania Trump, la Première dame, ou encore Stephen Bannon, le sulfureux conseiller qui a finalement quitté la Maison Blanche.

Le rappeur termine son morceau par un message à ses fans : "Si vous êtes pour Trump, et que vous ne pouvez pas décider qui vous aimez le plus (...), je le fais pour vous", lance-t-il en brandissant un doigt d'honneur.

Le rappeur Eminem à New York, le 20 juillet 2015.
Le rappeur Eminem à New York, le 20 juillet 2015. (FMB/WENN.COM/SIPA / SIPA USA)