Prise en otage en Afghanistan pendant cinq ans, une famille américano-canadienne a été libérée

Trois enfants sont nés au cours de leurs années de captivité. La famille a finalement retrouvé la liberté grâce à une intervention de l'armée pakistanaise.

Les otages américano-canadien Caitlan Coleman, Joshua Boyle et leurs enfants dans une vidéo des talibans afghans, le 19 décembre 2016.
Les otages américano-canadien Caitlan Coleman, Joshua Boyle et leurs enfants dans une vidéo des talibans afghans, le 19 décembre 2016. (REUTERS)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Elle était retenue en otage en Afghanistan depuis 2012. Une famille américano-canadienne a été récemment libérée au Pakistan. L'armée pakistanaise a annoncé le succès de l'opération, jeudi 12 octobre. Et depuis Washington, le président américain, Donald Trump, a confirmé la libération de l'Américaine Caitlan Coleman, de son mari canadien Joshua Boyle, ainsi que de leurs trois enfants, nés au cours de cinq années de captivité.

Mais une source militaire a expliqué à l'AFP que le couple refusait d'embarquer dans un avion américain. Joshua Boyle craint en effet d'être inquiété par les autorités à son arrivée aux Etats-Unis, en raison de ses liens avec un ancien détenu de Guantanamo. L'homme avait en effet épousé en 2009 Zaynab Khadr, la sœur d'Omar Khadr, un Canadien capturé à l'âge de 15 ans au Pakistan et longtemps emprisonné à Guantanamo. Leur mariage n'a duré qu'un an avant qu'il épouse Caitlan Coleman en 2011. 

Kidnappés par les talibans afghans 

Boyle et Coleman, qui se connaissaient depuis l'adolescence, étaient partis en 2012 pour un voyage de six mois à travers d'anciennes républiques soviétiques d'Asie centrale. Ils étaient finalement arrivés en Afghanistan, où ils avaient été kidnappés par les talibans et remis au réseau allié Haqqani, au Pakistan. Selon l'armée pakistanaise, "les agences de renseignement américaines pistaient [les otages] et ont communiqué leur passage au Pakistan le 11 octobre 2017 via l'agence tribale de Kurram", frontalière de l'Afghanistan.

Le couple était apparu en décembre 2016 dans une vidéo des insurgés afghans avec deux de leurs enfants sur les genoux, en appelant le président des Etats-Unis d'alors, Barack Obama, et Donald Trump, à venir au secours de la famille. Les parents de Caitlan Coleman avaient pour leur part appelé, mi-2016, dans un message vidéo, les talibans à libérer la famille. Ils avaient reçu en novembre 2015 une lettre de leur fille, authentifiée par un expert, leur annonçant qu'elle avait donné naissance à deux garçons en captivité.

Cette opération intervient en outre alors que deux des plus proches conseillers de Donald Trump, le secrétaire d'Etat, Rex Tillerson, et son collègue de la Défense, James Mattis, s'apprêtent à se rendre au Pakistan. Cette double visite a pour objet de bien faire passer le message aux Pakistanais que leur soutien à des groupes jihadistes doit cesser, avaient récemment affirmé plusieurs hauts responsables à Washington.