Qui est Chris Harper Mercer, le tireur de la tuerie du campus de l'Oregon ?

L'homme de 26 ans se disait farouchement opposé aux religions, était fasciné par l'Allemagne nazie, et aimait s'habiller de façon militaire. 

Photo de Chris Harper Mercer, le tireur de la tuerie survenue le 1er octobre 2015 dans une université de l\'Oregon (Etats-Unis), qui a fait neuf morts.
Photo de Chris Harper Mercer, le tireur de la tuerie survenue le 1er octobre 2015 dans une université de l'Oregon (Etats-Unis), qui a fait neuf morts. (REX SHUTTERSTOCK / SIPA)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un homme a ouvert le feu dans une université de l'Oregon (Etats-Unis), vendredi 2 octobre, faisant neuf victimes. Qui est l'auteur de cette fusillade survenue dans la ville de Roseburg, sur le campus de l'université Umpqua Community College ?

Le shérif du comté de Douglas, John Hanlin, a annoncé qu'il ne divulguerait jamais l'identité du tireur, tué dans un échange de coups de feu avec deux policiers. "Je ne lui donnerai pas la notoriété qu'il recherchait vraisemblablement par cet acte atroce et lâche", a-t-il expliqué. Mais une source au sein des forces de l'ordre a confirmé les informations de médias selon lesquels le tireur se nommait Chris Harper Mercer et était âgé de 26 ans. Francetv info détaille quelques éléments du parcours et de la personnalité de cet homme, né au Royaume-Uni et arrivé enfant aux Etats-Unis.

Solitaire, il souffrait de problèmes psychologiques

"Il était toujours anxieux", raconte une voisine de la famille Harper au New York Times*. Le quotidien américain a recueilli plusieurs témoignages qui le décrivent comme solitaire et timide. Il avait fréquenté un établissement spécialisé dans l'accueil d'élèves présentant des troubles émotionnels, la Switzer Learning School.

Depuis le divorce de ses parents, il vivait avec sa mère. "Elle l'appelait tout le temps 'bébé'. J'ai trouvé que c'était étrange car il est adulte", a témoigné une voisine au Los Angeles Times.

Il aimait les vêtements militaires et les armes

Treize armes appartenant à Chris Harper Mercer ont été récupérées, a indiqué vendredi l'agence fédérale chargée de la lutte contre le trafic des armes à feu. Six d'entre elles "ont été retrouvées sur le campus" où la fusillade a éclaté. Sept autres "ont été découvertes au domicile du tireur", a précisé l'agent chargé de l'enquête. Il a ajouté que toutes les armes avaient été acquises légalement.

Cette découverte n'est pas une surprise. Chris Harper Mercer n'a pas toujours vécu dans l'Oregon. Il est également passé par la Californie, à Torrance. Et ses anciens voisins, cités par le Los Angeles Times, le décrivent comme quelqu'un qui parlait peu avec les gens et avait une tendance à porter des vêtements militaires.

A l'occasion d'un barbecue pendant cette période, Chris Harper Mercer avait révélé son amour pour le tir. Sur son profil MySpace, il a d'ailleurs posté des photos où il pose avec une arme. On y trouve également des clichés d'hommes en tenues militaires. Il s'agit de photos à la gloire de l'Armée républicaine irlandaise (IRA), l'organisation paramilitaire qui a longtemps combattu la présence britannique en Irlande du Nord.

Il s'intéressait à l'Allemagne nazie

Son adresse mail était ironcross45@gmail.com, rapportent plusieurs médias américains, dont Mashable. Ironcross, soit "croix de fer", est une référence à la décoration allemande reçue, entre autres, par Adolf Hitler.

Chris Harper Mercer a également commandé une casquette d'officier SS en cuir sur le site iOffer pour quelque 131 euros, rapporte le New York Post. Il a chaleureusement félicité le service client de la plateforme, comme le montre ce commentaire laissé il y a au moins deux ans.

Il détestait les religions

Il aurait précisément ciblé les chrétiens lors de l'attaque. Le père d'une élève blessée dans la fusillade a rapporté le témoignage de sa fille. D'après elle, après avoir tué d'une balle dans la tête son professeur, le tireur aurait déclaré : "Levez-vous si vous êtes chrétiens". Et aurait ajouté : "Bon, parce que vous êtes chrétiens, vous allez voir Dieu dans une seconde", précise CNN.

Sur le site de rencontres spiritualpassions.com, Chris Harper Mercer a également indiqué "ne pas aimer les religions organisées". Mais il s’était décrit comme étant "pas religieux mais spirituel".

Il rêvait de célébrité

CBS News a retrouvé un blog qui aurait appartenu à Chris Harper Mercer. Il y mentionne plusieurs fusillades. Parmi elles, celle survenue en août, en Virginie, au cours de laquelle deux journalistes ont été abattus en direct par un ancien collègue.

Chris Harper-Mercer aurait alors écrit : "J'ai remarqué que de nombreuses personnes comme lui sont seules et inconnues, et que lorsqu'elles versent un peu de sang, le monde entier sait qui elles sont. Son visage a éclaboussé tous les écrans, son nom est sur les lèvres de chaque habitant de la planète, tout cela en une journée. Il semble que plus vous tuez de gens, plus vous êtes dans la lumière."

"Apparemment, c'était un jeune homme très en colère, qui était gangrené par la haine", a aussi glissé au New York Times une source au sein des autorités américaines.

* Les liens de cet article sont en anglais.