Primaires américaines : Donald Trump au centre des débats chez les républicains

Il est quasi assuré d'être le prochain candidat républicain à la Maison-Blanche. Mais au sein du parti, certains souhaitent lui faire barrage. Les explications de France 3.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Côté républicain, Donald Trump est le grand vainqueur du "Super Tuesday", ce mercredi 2 mars. Et les dirigeants du parti républicain se retrouvent face à candidat "extrêmement populaire, mais qui n'est pas l'un des leurs, puisqu'il n'est pas un homme politique. Ses convictions conservatrices sont d'ailleurs mises en doute sur les questions sociales", explique Élisabeth Guédel, en direct de Washington (États-Unis).

Négocier avec Trump

Or, "l'alternative qui émerge après ce "Super Tuesday" est l'ultra conservateur Ted Cruz, certes un élu du congrès, mais un candidat qui critique sans cesse Washington et ses élites. Au sein du parti républicain, il y a ceux qui préfèrent encore négocier avec Donald Trump, et puis les autres, qui veulent absolument faire barrage à son investiture, au risque de creuser le fossé qui les sépare de la base électorale", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le candidat républicain Donald Trump lors d'un meeting électoral à Radford, en Virginie (Etats-Unis), le 29 février 2016.
Le candidat républicain Donald Trump lors d'un meeting électoral à Radford, en Virginie (Etats-Unis), le 29 février 2016. (CHRIS KEANE / REUTERS)