Primaires américaines : Hillary Clinton et Donald Trump creusent l'écart, Marco Rubio abandonne chez les républicains

Hillary Clinton a fait un pas de plus vers l'investiture démocrate lors d'un nouveau "Super Tuesday", tandis que Donald Trump a encore réussi à défaire l'un de ses principaux adversaires.

Hillary Clinton, candidate aux primaires démocrates, et Donald Trump, candidat aux primaires républicaines, s'expriment lors d'une nouvelle soirée électorale à Palm Beach, en Floride (Etats-Unis), le 15 mars 2016.
Hillary Clinton, candidate aux primaires démocrates, et Donald Trump, candidat aux primaires républicaines, s'expriment lors d'une nouvelle soirée électorale à Palm Beach, en Floride (Etats-Unis), le 15 mars 2016. (AFP / FRANCETV INFO)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Vers un grand chelem pour Hillary Clinton ? L'ancienne secrétaire d'Etat apparaît en mesure de remporter les cinq Etats appelés aux urnes à l'occasion des primaires démocrates, mardi 15 mars. Chez les républicains, Donald Trump peut se targuer d'au moins trois victoires à l'issue de ce nouveau "Super Tuesday", mais il doit concéder une défaite dans l'Ohio, où le gouverneur John Kasich l'emporte.

Reste une inconnue dans les deux camps : le Missouri, où leurs adversaires Ted Cruz et Bernie Sanders peuvent encore demander un recomptage des voix, en raison d'un écart très faible, précise l'agence Associated Press (en anglais).

>> Retrouvez tous les résultats des primaires américaines en un clin d'œil

Le grand perdant de la soirée se nomme Marco Rubio. Même dans son propre Etat, il n'a pas réussi à venir à bout du rouleau-compresseur Donald Trump. Largement défait dans son fief de Floride, mardi 15 mars, le sénateur abandonne la course à la Maison Blanche. "C'est un tsunami politique, nous aurions dû nous en apercevoir avant", déclare Marco Rubio au moment de jeter l'éponge.