Présidentielle américaine : Hillary Clinton remporte la primaire démocrate dans le Nevada

Hillary Clinton a battu de peu son adversaire, Bernie Sanders, selon les projections des médias américains. 

Hillary Clinton à Las Vegas (Nevada), le 19 février 2016.
Hillary Clinton à Las Vegas (Nevada), le 19 février 2016. (JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Hillary Clinton a remporté samedi 20 février de peu les consultations démocrates du Nevada contre Bernie Sanders, troisième étape des primaires pour la Maison Blanche, selon les projections de plusieurs médias américains. 

"A tous ceux qui ont participé dans chaque coin du Nevada avec détermination et coeur : c'est votre victoire. Merci", a écrit l'ex-secrétaire d'Etat sur son compte Twitter. Elle devrait terminer quelques points devant le sénateur du Vermont aux "caucus" organisés par le parti démocrate, selon les projections des médias américains.

Sanders : "Notre campagne peut gagner n'importe où"

Mais le faible écart attendu entre les deux candidats — à 75% du dépouillement, Hillary Clinton obtenait 52,2% des délégués, contre 47,7% pour Bernie Sanders — montre que la popularité de Bernie Sanders dépasse le seul électorat blanc ou l'Etat du New Hampshire, où il avait engrangé une grande victoire au début du mois. Dans l'Iowa, il n'avait perdu que d'un cheveu face à Hillary Clinton. "Aujourd'hui, nous avons lancé un message qui va stupéfier l'establishment politique et financier de ce pays : notre campagne peut gagner n'importe où", s'est réjoui Bernie Sanders dans un message à ses partisans.

Les sondages réalisés à l'entrée des "caucus" du Nevada montrent que 54% des électeurs hispaniques ont choisi Bernie Sanders, contre 43% pour Hillary Clinton. Celle-ci avait mené une campagne intense auprès des hispaniques, qui représentent plus du quart de la population. Mais les trois quarts des électeurs noirs ont voté Hillary Clinton, un avantage alors que les primaires démocrates se déplacent la semaine prochaine en Caroline du Sud, puis dans le Sud le 1er mars, où les Noirs représentent à eux seuls la moitié des votants.