Crise Russie-États-Unis : Poutine calme les tensions

Le président russe Vladimir Poutine a décidé de ne pas expulser de diplomates américains. Son attitude a été louée par Donald Trump, qui prendra ses fonctions le 20 janvier prochain.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les diplomates russes doivent avoir plié bagage avant la fin de la journée. Alors dans les demeures suspectées d'avoir abrité les activités des espions, on s'active. Les fonctionnaires et leur famille ne passeront pas le réveillon sur le sol américain. "Nous considérons que ces sanctions sont complètement infondées, déraisonnables et mauvaises pour les relations bilatérales", a déclaré Sergey Petrov, le consul général de Russie à San Francisco (États-Unis).

Poutine calme le jeu

Pour autant, le président russe a choisi de calmer le jeu, pas question, dit-il, de pratiquer la "diplomatie de cuisine". Il a même invité les enfants des diplomates américains en poste à Moscou en Russie à venir passer le réveillon au Kremlin. Autant de gestes qui ont plu à Donald Trump, le futur président américain, qui n'a jamais caché sa sympathie pour Vladimir Poutine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Montage d\'une photo de Donald Trump, le 28 décembre 2016, à Palm Beach (Floride, Etats-Unis), et, d\'une photo de Vladimir Poutine, à Moscou, le 23 décembre 2016.
Montage d'une photo de Donald Trump, le 28 décembre 2016, à Palm Beach (Floride, Etats-Unis), et, d'une photo de Vladimir Poutine, à Moscou, le 23 décembre 2016. (DON EMMERT / AFP)