États-Unis : les autorités ne veulent pas faire peur aux Américains

Les États-Unis excluent pour le moment la piste jihadiste pour ces deux explosions qui ont secoué l'Amérique samedi 17 septembre et qui vont influer sur la campagne présidentielle.

Voir la vidéo
France 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les autorités américaines n'ont pas expliqué pourquoi elles excluaient pour le moment toute piste internationale. Le gouverneur de New York a pourtant précisé que les deux engins explosifs, celui qui a explosé sur la 23e rue, et la cocotte-minute qu'on a retrouvé quatre rues plus loin, sont tout à fait similaires, des bombes artisanales dont le mode de fabrication se trouve dans tous les manuels de propagande jihadiste. Il y a beaucoup d'incompréhension à New York une semaine après les commémorations des attentats du 11-Septembre.

Trump mieux informé que la police ?

Fidèle à lui-même, Donald Trump a réussi à créer une nouvelle polémique, parlant de bombe quelques minutes seulement après l'explosion, bien avant que la police n'en parle. La démocrate Hillary Clinton a dénoncé la précipitation du candidat républicain, préférant attendre d'en savoir plus pour tirer des conclusions. Élisabeth Guédel, la correspondante qui s'exprime en direct de New York ce dimanche 18 septembre, confirme que le terrorisme et la sécurité intérieure sont des thèmes plus que jamais majeurs de la campagne présidentielle jusqu'au 8 novembre, jour du vote.

Le JT
Les autres sujets du JT